Bien que le Web analytique existe depuis près de 20 ans, ce n’est que plus récemment que l’usage du terme s’est répandu et est devenu plus populaire auprès des internautes. En effet, à l’heure où le mot Web est sur toutes les lèvres, les particuliers et les entreprises comprennent de plus en plus l’importance d’analyser le trafic sur leur site Web et de se servir des résultats obtenus pour améliorer leur performance en termes de référencement (SEO), de Search Engine Marketing (SEM), de Web marketing et de Web développement

Google, le géant

Si c’est surtout grâce à Google Analytics que le Web analytique est devenu si populaire, l’étude des traces laissées par les internautes sur un site Web remonte à beaucoup plus loin que 2005, année où Google a racheté la société américaine Urchin Software Corporation et a acquis, par le fait même, sa gamme de logiciels d’études de sites Web.

Urchin on Demand, le forfait d’analyse de données de Urchin Software Corporation, qui était proposé au coût de 495$ par année, est d’abord descendu à 199$ dès le rachat de l’entreprise par Google, puis est carrément devenu gratuit avec le lancement de l’outil d’analyse de trafic de Google, Google Analytics.

Depuis, ce dernier permet aux sites Web, dont le trafic est inférieur à 10 millions de pages vues par mois, d’avoir accès gratuitement aux données relatives au trafic et au comportement des consommateurs qui visitent leur site chaque jour, semaine, mois ou année.

Les premiers balbutiements

L’histoire du Web analytique remonte aux débuts d’Internet, dans les années 90. À l’époque, on s’était aperçu qu’en visitant certaines pages, on rencontrait des erreurs. En mesurant ces erreurs, on a réalisé qu’une foule d’informations pertinentes telles que le nombre de clics, de pages vues et la provenance des internautes pouvaient être récoltées. On a commencé à tenir un journal renfermant toutes ces données de connexion (journal des logs) et en 1993, est née la première entreprise officielle d’analytique, Webtrends, qui existe encore aujourd’hui. 

La naissance du commercial

Par la suite, en 1995, est créé Analog, journal d’analyse de données de navigation gratuit. Ce dernier offre aux entreprises de la documentation accompagnée de graphiques clairs, ce qui facilite leur compréhension de l’outil. L’analytique n’est désormais plus seulement accessible au personnel technique, mais bien à toutes les entreprises. C’est la naissance du Web analytique commercial. Dès lors, plusieurs autres compagnies ont commencé à faire leur apparition sur le marché, telles que Coremetrics et WebSideStory.

Calcul du nombre de visiteurs uniques

Par la suite, les nouvelles fonctionnalités que l’on connaît aujourd’hui, telles que le calcul du nombre de visiteurs uniques, ont commencé à se rajouter, en même temps que la naissance de nouveaux langages de programmation tels que JavaScript, qui ont permis d’améliorer la collecte de données de visites.

Aujourd’hui, le marché du Web analytique est essentiellement dominé par Google, mais on compte plusieurs autres gros joueurs, dont certains que nous analyserons davantage dans un prochain blogue.   

 Vous avez envie d’en savoir plus sur le Web analytique et ses fonctionnalités? Contactez l’agence Web Devrun dès maintenant. Notre équipe qualifiée est en mesure de répondre à toutes vos questions.