Suite aux retombées du scandale des données de Facebook impliquant la société Cambridge Analytica qui est accusée d’avoir collecté les données personnelles de 90 millions d’utilisateurs de Facebook, le système Google Analytics annonce des nouvelles fonctionnalités de conservation des données.

Google Analytics se conforme sur la protection des données

Google a établi un plan d’action sur la manière dont il entend se conformer au règlement général de l'UE sur la protection des données (GDPR), qui devrait entrer en vigueur le 25 mai.

Google explique que ses contrôles de rétention des données permettent aux utilisateurs de définir un délai avant que les données stockées par Google Analytics soient automatiquement supprimées.

Les utilisateurs pourront donc choisir de conserver les données  sur le serveur de Google Analytics pendant 14 mois, 26 mois, 38 mois ou 50 mois avant de les supprimer automatiquement. Ils seront également en mesure d'opter pour aucune expiration automatique.

Morale de cette histoire, il est préférable de réduire les risques de violations de données, en ne collectant pas les données inutiles ou en les supprimant!