Après Heartbleed, la faille qui a fait souffler un vent de panique sur le Web, une autre faiblesse de sécurité menace les internautes et ce, mondialement. Plus problématique encore, elle concerne Internet Explorer : Le navigateur de Microsoft.

Qui est concerné par la faille de sécurité?

 Les utilisateurs du système d'exploitation Windows XP, dont les mises à jour ont été définitivement arrêtées début avril par Microsoft, ne recevront pas de correctif de sécurité pour ce type de problème.

Plusieurs données ont pu être piratées et les ordinateurs contrôlés à distance par le biais de cette faille. Plus inquiétant encore, l'exploitation de la faille cible principalement les versions 9 à 11 d'Internet Explorer qui ne sont disponibles qu'à partir de Vista, minorant ainsi son impact.

Quelles sont les solutions pour se protéger ?

Microsoft a indiqué qu'il prévoyait rendre disponible un « patch » correctif dans une mise à jour du navigateur qui devrait être disponible dans les prochaines semaines. Par contre, cette solution ne s'appliquera qu'à Windows Vista.

En attendant, il suffit de faire l’utilisation d’un autre navigateur ou de se munir d'un outil de sécurité gratuit de Microsoft, nommé Enhanced Mitigation Experience Toolkit, un outil efficace selon les tests qui ont été menés.